luke-peters-B6JINerWMz0-unsplash

Afin d’accroître la compétitivité de votre entreprise sur un marché concurrentiel en perpétuelle évolution, l’utilisation d’un intégrateur erp vous est vivement recommandé. Le choix d’un intégrateur est crucial et délicat. Pour ce faire, vous pouvez vous appuyer sur ces différents critères à savoir : vos exigences, le produit erp, les processus métiers et le coût.

Vos exigences

De prime abord, vos exigences sont au premier plan dans le choix d’un intégrateur erp. Après avoir déterminé vos forces, faiblesses, opportunités et menaces grâce au diagramme SWOT par exemple, vous pouvez ressortir clairement vos besoins.


Une fois vos besoins identifiés et stratifiés, il est important de déterminer le type de votre organisation. Cette opération vous permet de mieux connaître votre structure afin de spécifier le type d’intégrateur erp le mieux adapté à votre entreprise.

Le produit erp

Un intégrateur erp est un outil qui vous permet de trouver des solutions adaptées à votre entreprise en fonction de votre politique managériale. Avant d’opter pour tel ou tel intégrateur, il est judicieux de connaître les différentes fonctions qu’elle offre (vente, support, installation, formation, documentation, mise à jour et modification). L’utilisation d’un intégrateur est généralement couplée avec un éditeur. Choisissez une seule société en tant qu’éditeur et intégrateur pour une meilleure communication.


Avant d’opter pour un intégrateur erp, une enquête doit être effectuée. Il est question de se renseigner sur deux facteurs importants. Premièrement la notoriété de l’intégrateur dans votre secteur d’activité et deuxièmement, il est question de savoir si l’intégrateur convient à la taille donc au type de votre entreprise (Groupe Industriel, ETI, PME ou TPE).

Les processus métiers de l’entreprise

Il est préférable de considérer un intégrateur erp comme un partenaire qui vous accompagne dans le pilotage d’un projet. Durant ce partenariat, l’intégrateur est sensiblement comparable à un conseiller. En tant qu’outil d’aide à la décision, il doit parfaitement intégrer vos objectifs et concourir à leur réalisation sans toutefois vous forcer la main. Il s’agit de déterminer la couverture fonctionnelle et l’agilité du système. Votre futur progiciel doit être capable de créer une bonne symbiose entre les services production, comptabilité, achat, vente et direction de votre entreprise.


La solution que vous choisirez doit être évolutive et axée sur le marché international. L’intégrateur erp doit être en mesure de répondre aux besoins immédiats de votre entreprise. Il doit également être flexible et adaptable face à votre stratégie moyen terme et aux standards internationaux. Il faut aussi savoir si la solution permet une fluidité de vos activités et si la solution compatibilité est externe ou intégrée.

Le coût de l’erp

Il est important de rappeler que choisir son erp nécessite un coût qu’il est judicieux de maîtriser. Suite à l’achat, il s’en suit des formations, maintenances et mises à jour éventuelles. Faites une analyse des coûts d’exploitation sur 5 ans et rassurez-vous du retour sur investissement avant l’achat d’un erp.


En fonction de vos exigences et des différents critères que vous aurez retenus, faites une analyse comparative des différentes offres. L’intégrateur erp choisi devra être adapté à votre entreprise.